Bloody Caesar

Le Bloody Caesar a été inventé en 1969 à Calgary par Walter Chell (né au Montenegro et mort à Toronto), au Calgary Inn en Alberta (maintenant le Westin Calgary Hotel).

Les circonstances de cette invention sont pittoresques. En effet, on avait demandé à Walter Chell, alors barman de l’hôtel, de préparer un cocktail pour commémorer l’ouverture du Marco, le nouveau restaurant italien de l’hôtel.

Puisant dans une inspiration méditerranéenne, il arriva avec un mélange comprenant de la palourde, du jus de tomate, de la vodka, de la sauce Worcestershire, du sel, du poivre, et garnit la chose d’un morceau de céleri, il la baptisa du nom de César, l’empereur romain.

Plus tard, avec l’aide de Chell, la Mott Company continua à développer le Clamato que nous pouvons apprécier aujourd’hui.

La popularité de ce cocktail s’est répandue. Le fameux mélange contenant de la palourde, du jus de tomate, des épices et de la vodka, est à la fois sucré, salé, acide, pimenté et amer. Il convient donc à tous les palais. D’ailleurs, selon des statistiques, on évalue qu’il se boit 250 millions de verres de Bloody Caesar par an au Canada.

Recette du Bloody César 

1 once de vodka, du jus Clamato, 1 trait de sauce Worcestershire, 1 trait de Tabasco, du sel, du poivre, du sel de céleri, une branche de céleri.

Faute d’empereur romain, couronnez un grand verre de sel de céleri, et remplissez-le de glace. Ajoutez la vodka, puis le jus Clamato, et le reste. Décorez d’une tige de céleri et dégustez.