L’exploreur Simon Fraser est né le 20 mai 1776 dans l’État du Vermont, en Nouvelle-Angleterre, dans une famille originaire d’Écosse.
 
Son père, combattant lors de la guerre d’indépendance des États-Unis du côté des forces anglaises, meurt des suites de ses blessures. Sa famille, tout comme des milliers d’autres loyalistes britanniques, déménage au Canada en 1784.

Simon Fraser habite alors au Québec, où il étudie et commence à travailler dans une compagnie de traite des fourrures dirigée par ses cousins.

En 1801, il est employé par la compagnie du Nord-Ouest canadien, l’une des deux entreprises les plus puissantes du Canada (la seconde étant la Compagnie de la Baie d’Hudson). En 1805, Fraser est envoyé dans les montagnes Rocheuses, dans l’ouest canadien. Il doit établir des relations commerciales avec les Amérindiens qui habitent sur de vastes territoires, à l’emplacement de l’actuelle Colombie-Britannique.

Au cours de ses voyages à travers la région (qu’il baptise Nouvelle-Calédonie), Fraser fonde une demi douzaines de postes qui se sont développés au fil des ans et qui deviendront des villes importantes, telles que Fort McLeod Lake, Fort St. James, Fort Fraser, Prince George et Hudson’s Hope.

Simon Fraser explore le cours de la plus grande rivière de la région, qui porte aujourd’hui son nom, ainsi que le littoral du Pacifique. C’est le célèbre explorateur David Thompson qui rebaptisera plus tard ce cours d’eau du nom de Fraser River, Simon l’ayant pour sa part appelé Columbia River.

Fraser parcourt le territoire de la future Colombie-Britannique pendant plus de 15 ans, dressant un grand nombre de cartes géographiques et décrivant ses paysages, sa faune et sa flore.

En 1816, Simon Fraser et ses compagnons furent soupçonnés de participation au massacre de Seven Oaks, lors d’un conflit sanglant qui opposa la compagnie du Nord-Ouest et celle de la Baie d’Hudson. 20 personnes, dont le gouverneur de la région, ont été tués pendant ce conflit. Les accusés sont toutefois acquittés en 1818, mais Fraser décide de prendre sa retraite
 
Simon Fraser meurt le 18 août 1862, à l’âge de 86 ans. Sa femme Catherine Fraser décède le jour suivant et le couple est enterré à St. Andrews West, où la famille a résidé.