John Graves Simcoe est né le 25 février 1752 à Cotterstock, en Angleterre.

Son père, officier de la marine britannique, est tué lors du siège de Québec, en 1759. Sa famille s’installe à Exeter, où John Graves fait ses études à l’Exeter Grammar School et ensuite au prestigieux Eton College.

En 1770,  Simcoe obtient un poste d’enseigne dans le 35e régiment d’infanterie. Il est envoyé au Massachusetts en 1775, où il est transféré au 40e régiment d’infanterie. Il prend part à différentes campagnes et il est blessé trois fois. En octobre 1777, il est nommé commandant du régiment des Queen’s Rangers, constitué de Loyalistes américains. En 1779, il est fait prisonnier, mais il est libéré pour cause de maladie en 1781.

De retour en Angleterre, Simcoe publie un livre sur la guerre.

En 1791, la province du Haut Canada est constituée. John Graves Simcoe est alors nommé lieutenant gouverneur de la nouvelle province, où il voyage en compagnie de sa femme Elizabeth et de sa fille Sophia. Ses trois autres filles restent en Grande-Bretagne.

Le début des activités de Simcoe au Canada fut difficile car il devait organiser la province pendant la guerre entre la Grande-Bretagne et la France de 1791. Les États-Unis, officiellement neutres, appuyaient les Français. Simcoe a dû mener une politique complexe afin de ne pas offrir aux États-Unis un prétexte pour entrer en guerre.

Simcoe entreprit la construction de routes, de forts et de villages, il encouragea l’immigration anglaise et celle des Américains qui préféraient vivre sous le gouvernement anglais. Il a également fondé la ville de Toronto, organisé les premiers arpentages en Ontario, signé des traités de paix avec les tribus indiennes locales et envoyé des expéditions afin d’explorer les régions éloignées du Haut Canada.

Cependant, sa santé était loin d’être parfaite. En 1796, il quitte son poste et déménage à Haïti, où il commande les troupes anglaises. Il rentre en Grande-Bretagne en 1799. Sept ans plus tard, Simcoe est nommé commandant en chef des forces militaires britanniques en Inde, mais il meurt à Exeter le 26 octobre 1806, avant de pouvoir rejoindre son nouveau poste.

Au Canada, en Ontario particulièrement, John Graves Simcoe est honoré comme le tout premier chef du Haut-Canada (Ontario) et le fondateur de plusieurs villes prospères dont Toronto, London et bien d’autres. Il a également choisi un grand nombre de noms pour les vallées, rivières, montagnes, lacs et autres lieux canadiens.