Bill Reid (1920-1998) est né à Victoria en 1920. Son père, un Américain, était directeur d’hôtels. Sa mère, une Haïda, était dessinatrice de mode et couturière.

Dans sa jeunesse, Bill Reid animait une émission de radio à la Canadian Broadcasting Corporation (CBC) et n’avait pas de connaissances approfondies sur le patrimoine autochtone de sa mère. Il s’intéressait aux arts, mais autant à la littérature ou à la musique qu’à la sculpture.

En 1943, pendant un séjour à Skidegate (sur les Îles de la Reine Charlotte, au large de la ville de Prince Rupert), il fait la connaissance de son grand-père, le sculpteur et graveur Charles Gladstone. Ce dernier avait été formé par son oncle, Charles Edenshaw, un célèbre sculpteur Haïda du 19e siècle. Dès lors, Bill Reid commence à s’intéresser de près à l’art Haïda.

Raven and the First Men
Raven and the First Men

Ayant obtenu un poste à la CBC de Toronto, il fréquente assidûment le Royal Ontario Museum pour étudier les mâts totémiques. Parallèlement, il suit une formation en orfèvrerie à la Ryerson Polytechnic. En 1951, Reid revient en Colombie-Britannique pour travailler à la CBC de Vancouver. Il ouvre un atelier de bijouterie, puis entreprend la sculpture de copies de mâts totémiques.

Raven and the First Men
Raven and the First Men

Lors d’un projet au parc Thunder Bird, le sculpteur kwakwaka’wakw Mungo Martin complète la technique de Bill Reid. En 1958, il quitte la CBC pour se consacrer exclusivement à sa carrière artistique.

Bill Reid est mort de la maladie de Parkinson en 1998.

Bien qu’il soit surtout connu comme sculpteur, il a également réalisé des oeuvres en bijouterie et en sérigraphie, et il a aussi écrit des poèmes et des textes en prose.

Parmi ses sculptures célèbres, on compte les suivantes :

Spirit of Haïda Gwaii
Spirit of Haida Gwaii, sur un billet de $20
  • Un canoe chargé de créatures terrestres, Spirit of Haida Gwaii, situé dans le hall de l’aéroport international de Vancouver (et sur les billets de 20 $ canadiens)
  • Un orque bondissant, que l’on peut voir devant l’Aquarium de Vancouver
  • Un énorme ours en bois, qui se dresse dans le Grand Hall du Musée d’Anthropologie
  • Raven and The First Men, que l’on découvre au musée d’anthropologie (et aussi sur les billets de 20 $ canadiens)
  • Un totem, sculpté par Bill Reid assisté de Doug Cranmer, représentant un grizzly et un homme, que l’on ne saurait manquer en se rendant à l’extérieur du musée d’anthropologie.

Les oeuvres de Bill Reid se trouvent en majorité au Musée d’anthropologie de l’université de Colombie-Britannique, ainsi qu’à la Galerie Bill Reid, 639 Hornby Street, Vancouver.

Photographies : Copyright © PlanèteCastor

Lire aussi :