Concert D’Harmo Monde
21 janvier 2012 à 20h
au MAI - Montréal, arts interculturels

L’ensemble D’Harmo Monde interprète des compositions originales et laisse une large place à l’improvisation. Inspirée du klezmer, du folklore québécois, du jazz et du classique, la musique D’Harmo Monde allie modernité et éclectisme. Un métissage hors du commun des cultures africaines de l’Ouest, arabe, espagnole, juive et québécoise centré autour de l’harmonica, un instrument aux possibilités insoupçonnées.

Le collectif D’Harmo Monde est le lauréat du Prix de la diversité 2011, un des dix prix de Montréal pour les arts et la culture, d’une valeur estimée à 25000$. Grâce à ce prix, D’Harmo Monde bénéficiera de résidences de créations et de présentations de ses concerts par le MAI, la Place des Arts, Vision Diversité, de même qu’en tournée dans les quartiers de Montréal dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée. Les membres du collectif recevront officiellement leur prix le 1er novembre 2011 à la soirée de remise des Prix de Montréal pour les arts et la culture. Pour l’occasion, D’Harmo Monde offrira une prestation musicale inédite. Le concert sera disponible ultérieurement en baladodiffusion sur le site Internet de CBC.

D'Harmo Monde, Jason Rosenblatt, Pascal «Per» Veillette, Samuël Caron et Lévy Bourbonnais

Samuël Caron, Jason Rosenblatt, Lévy Bourbonnais et Pascal «Per» Veillette

Le sextuor réunit quatre harmonicistes : Jason Rosenblatt, Pascal «Per» Veillette, Samuël Caron et Lévy Bourbonnais, le multipercussionniste Moïse Yawo Matey, ainsi que Sabah Lachgar, chanteuse et percussionniste.

Pour plus d'informations sur le concert, consultez le site Web du Mai :

www.m-a-i.qc.ca/francais/program.asp

Adresse :

MAI (Montréal, arts interculturels)
3680, rue Jeanne-Mance, Bureau 103
Montréal (Québec), H2X 2K5

Biographies des membres D’Harmo Monde

Lévy Bourbonnais

Lévy Bourbonnais est le premier harmoniciste à avoir complété un baccalauréat en musique jazz à l’université McGill. Il a perfectionné son art aux États-Unis, en particulier avec des harmonicistes de renom tels Howard Levy, Mike Turk et Grégoire Maret. Il partage maintenant son temps entre la composition, la performance et l’enseignement.

Pascal «Per» Veillette

Il est devenu presque impossible de répertorier toutes les présences de Pascal « Per » Veillette sur disque au Québec. C’est tout dire sur ce troubadour multicolore sautillant de bonheur. Sans cesse accompagné de son harmonica, il joue du jazz, du classique, du trad, du n’importe quoi, il enseigne son art mais surtout sa passion pour la musique et l’harmonica. Sur scène, Pascal « Per » Veillette est un feu d’artifice.

Samuël Caron

Auteur compositeur-interprète, Samuël Caron est avant tout un multi-instrumentiste qui s'est perfectionné son art au CÉGEP de Drummondville en harmonica pop-jazz. Membre de groupes d'harmonicistes tels que Perce oreilles et Akinomrah, Samuël est le fondateur de Harmonica-Montréal.

Jason Rosenblatt

Jason Rosenblatt a étudié la composition du piano jazz au Rimon School of Jazz and Contemporary Music à Ramat Hasharon en Israël. Autodidacte à l'harmonica, il est grandement inspiré par l’œuvre de l’harmoniciste américain Howard Levy. En plus de ses engagements avec l’harmonica klezmer, Jason a eu l'occasion d'une tournée avec le groupe israélien The Moshav Band en Europe, à Israël et en Amérique du Nord. Il a enregistré avec la célèbre chanteuse Nanette Workman. Il est aussi membre de KlezKanada, organisateur du Festival de musique juive de Montréal

Sabah Lachgar

Marocaine, de parcours nomade, Sabah Lachgar traverse toutes les traditions musicales de l’Afrique du nord, de la musique berbère aux chants arabo-andalous. Plus tard, elle découvre avec plaisir la musique country, le soul, le R & B, le blues, passant des nuits entières à s’abreuver de flamenco. Chantant en plusieurs langues dans un large éventail de styles, elle a chanté avec Hassan El Hadi et Hassan Benjelloun, et s’est produit autant en spectacle, que pour le cinéma et la télé. Elle a prêté sa voix et sa créativité à plusieurs projets musicaux avec, entre autres, Luc Boivin, Yves Lambert, Bombolessé, H Sao, Bambara Trans et Ned Bouhalassa.

Moïse Yawo Matey

Autodidacte, Moïse Yawo Matey a commencé la percussion et la danse dès l’âge de sept ans. D’origine togolaise, il est arrivé au Québec en 2005 où il joint le groupe Nomadic Massive ce qui lui permettra de performer au Festival international de jazz de Montréal et au Global Hip Hop Festival de Toronto. En 2006, il fonde avec d’autres musiciens le groupe Alpha Thiam. Le Cirque du Soleil a aussi retenu ses services pour un prochain spectacle. Percussionniste doué, sachant adapter ses rythmes aux différents styles de musique (africain, électronique, jazz, latin, hip-hop et fusion), il maîtrise la calebasse, le djembé, les congas, les bongos, la cajòn, la derbouka, le woudou et d’autres instruments de tradition africaine.