Crowning Glory
Compagnie Akselere/Colette Garrigan
5-9 octobre à 20h

La Chapelle - scènes contemporaines

Jeu d’enfant… Une coiffeuse passe de l’autre côté du miroir, elle retrace les pas d’une petite fille. Elle raconte son histoire. La petite fille est comme un pion, elle a envie d’être Reine. C’est une enfant qui veut grandir et trouver sa place, sa place dans le monde des adultes. Être Reine est possible, il s’agit de suivre les règles du jeu. C’est comme une partie d’échecs, une grande partie qui se joue dans le salon de coiffure de la vie.

On commence par prendre un rendez-vous, après c’est le shampoing… Puis on passe de la coupe à la coloration et ça continue… Quand on pense que c’est fini, la coiffeuse nous montre son oeuvre dans un miroir «Ça vous plaît ?». Puis on sort son chéquier afin de devenir Reine.

Des histoires à laver, à couper, à démêler…
L’expression anglaise Crowning glory exprime à la fois le plus grand achèvement possible, et désigne aussi ironiquement la chevelure de quelqu’un.

Lundi, le salon de coiffure est fermé. Alice, une coiffeuse orpheline surnommée Née sous X, parle avec son fauteuil Kitty. Elle explique que si certains peuvent lire l’avenir dans le marc de café, elle peut lire le passé dans les cheveux. En l’absence de dialogue avec son fauteuil muet, confrontée à elle-même, elle s’assoit et commence ainsi une séance d’autopsychanalyse.

Née sous X raconte son parcours, de son abandon à l’orphelinat jusqu’à ses débuts difficiles à l’école sous le regard des autres: «Les enfants, c’est comme les cheveux, même cassés, ils continuent à pousser.»

Avec de subtils jeux d’ombres et de lumières proches de la magie, où un simple peigne devient les barreaux d’un lit d’enfant, puis un symbole de l’enfermement, Colette Garrigan réveille les souvenirs dormant dans sa chevelure:

Ô toison, moutonnant jusque sur l’encolure!
Ô boucles! Ô parfum chargé de nonchaloir!
Extase! Pour peupler ce soir l’alcôve obscure
Des souvenirs dormant dans cette chevelure,
Je la veux agiter dans l’air comme un mouchoir!

(La Chevelure, Charles Baudelaire)

Parmi les souvenirs cruels de la coiffeuse, il y a parfois un cavalier blanc, mais surtout beaucoup de cavaliers rouges. Toutefois, elle les coiffera au poteau en obtenant la consécration au lycée professionnel de coiffure. Née sous X s’acceptera enfin en prononçant son nom: Alice.

Crowning Glory
Crowning Glory - Copyright © Eric Grundmann

Compagnie Akselere/Colette Garrigan
Spécialisée dans les arts de la marionnette et affectionnant particulièrement le théâtre d’ombres et d’objets, la compagnie a créé plusieurs spectacles à succès comme Après la pluie, Cent ans dans la forêt et Sleeping Beauty.

La Chapelle - Scènes contemporaines
La Chapelle a été fondée en 1990. C’est un espace de création, un centre de diffusion de spectacles, et un organisme voué à la promotion des arts de la scène, favorisant l’avant-garde artistique. Sa programmation est internationale et pluridisciplinaire : Cabaret, Contorsion, Danse, Dub, Jazz, Marionnette pour adultes, Multimédia, Musique, Performance, Poésie, Théâtre, Ventriloquie et Vidéo.

Les créations montrées à La Chapelle se distinguent par la recherche et l’expérimentation. La Chapelle a pour mission de dynamiser le milieu professionnel, de diffuser des événements originaux et avant-gardistes, de sensibiliser le public et d’enrichir le patrimoine artistique contemporain.

Adresse
3700, Rue Saint-Dominique
Montréal (QC) H2X 2X7
(Entre l’avenue des Pins et la rue Prince-Arthur)

Site Internet : http://lachapelle.org/

Lire aussi 
Autre spectacle à La Chapelle - Scènes contemporaines :