Le 1er juin 2012, le Centre PHI, fondé par Phoebe Greenberg (créatrice de la galerie DHC/ART), a ouvert ses portes dans le Vieux-Montréal, dans un bel édifice en pierre de taille datant de 1861, à l’angle des rues Saint-Pierre et Saint-Paul.

Le Centre PHI est un tout nouveau lieu pour les arts, doté de l’équipement le plus moderne : des salles d’expositions, des salles de projections, des studios d’enregistrement et de montage, des salles de spectacles, etc.

La construction a duré trois ans et demi, et le bâtiment bénéficie non seulement d’une technologie d’avant-garde mais est aussi écologique puisqu’il est conforme aux critères du système de standardisation LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).

Au 1er niveau, on trouve un studio d’enregistrement qui est aussi une salle de performance pouvant accueillir un public de 80 à 100 personnes. Le 2e étage comporte une salle d’exposition spécialement conçue pour accueillir les œuvres numériques. À côté de celle-ci, une grande salle à haut plafond est destinée aux classes de maître et peut se transformer en salle de projection grâce à des sièges dissimulés dans les murs.

Centre PHI

Le 3e étage abrite les bureaux du Centre Phi (PHI Musique, PHI Films et PHI Create), ainsi que des loges d’artistes et une régie. Le 4e étage est un espace de conférence, qui peut aussi accueillir des événements spéciaux dans ses vastes salons et abritera aussi ultérieurement un centre d’archives. Enfin, une terrasse donnant sur un toit vert couronne l’édifice en offrant une belle vue sur les toits de Montréal et le silo numéro 9. Ce toit écologique permet la récupération de l’eau de pluie et une moindre consommation de chauffage.

Chaque salle du centre est équipée d’une technologie invisible, cachée dans les murs, les planchers et les plafonds. Les espaces sont acoustiquement parfaits et un puits de lumière diffuse une belle clarté à travers les espaces. Pas de doute, le Centre PHI est bien nommé. 

Centre PHI

La lettre grecque phi désigne en effet le nombre d’or, en hommage au sculpteur grec Phidias. Les pythagoriciens grecs, avec le développement de la géométrie, en avait fait un symbole d'harmonie universelle et de beauté. Au Moyen-Age, les bâtisseurs d’église ont également utilisé le nombre d’or appelé aussi "la divine proportion" comme un modèle de perfection esthétique et philosophique.

Tout l’été 2012, de nombreuses activités auront lieu, parfois gratuites, parfois payantes, pour permettre au public de venir se familiariser avec les lieux.

Centre Phi

Le Centre PHI présente depuis le 1er juin une installation artistique interactive de Jean-François Mayrand : Amentia. L’installation offre au spectateur une expérience immersive et participative par un dialogue gestuel avec un homme fou. Le visiteur, seul dans l’installation, est convié à interagir avec un homme qui souffre de troubles mentaux, et ce dans un environnement confiné où les mouvements et sons qu’il produit vont provoquer une multitude de réactions chez le patient. Réel et irréel se confondent dans une atmosphère inquiétante.

«La folie est relative : tout dépend de qui enferme qui, et dans quelle cage.» Ray Bradbury

Mercredi au vendredi - 12h à 19h
Samedi et dimanche - 11h à 18h

Centre PHI
407, rue Saint-Pierre (angle Saint-Paul)
Montréal (Québec) Canada H2Y 2M3
Info@phi-centre.com / @phicentre / facebook
Site Web : http://phi-centre.com/

Lire aussi :