La ville d’East Coulee se cache sur les rives de la rivière Red Deer, à quelques minutes de la ville de Drumheller. Au fait, East Coulee est une ville fantôme. Il ne reste que quelques maisons et des vestiges des époques passées dans le Musée-École d’East Coulee.

Cette ville fut fondée en 1928 pour abriter le personnel de la grande mine Atlas Coal, la première mine de charbon. Les miniers vivent dans des tentes et des abris temporaires, sans facilités sanitaires ou autres services.

Vers 1930, la population de la ville atteint 4 mille personnes. On y fait construire des dizaines de maisons par semaine, ainsi qu’une vaste école, des édifices bancaires, des églises et des bureaux.

Vers la fin des années 1950, le gaz naturel commence à remplacer graduellement le charbon comme source première de combustible, alors, les mines de charbons ferment l’une après l’autre. East Coulee vieillit, sa population diminue et les maisons sont abandonnées ou déplacées.

Finalement, il n’y reste que quelques familles qui ont décidé de vivre au cœur des collines verdoyantes. Cependant, la ville continue à vivre grâce à son musée et à son Festival du Printemps d’East Coulee (East Coulee Spring Festival), une grande fête musicale.