Son histoire
Fondée en 1875, Calgary est célèbre pour avoir accueilli les Jeux olympiques d’hiver en 1988 et pour son Stampede, le plus grand rodéo du Canada. La ville est aussi devenue le centre de la musique country au Canada, c’est pourquoi on l’a surnommée la Nashville du Nord. Aujourd’hui, Calgary est une ville moderne à gratte-ciel mais qui conserve aussi de sa culture traditionnelle avec ses bars western.

Avant l’arrivée des Européens, la région faisait partie du domaine du peuple Blackfoot, dont la présence remonte à au moins 11 000 ans. L’endroit devient un poste de la Police montée du Nord-Ouest (aujourd’hui la GRC) en 1876. Le détachement de la police montée avait pour tâche de protéger les plaines de l’ouest des marchands de whisky en provenance des États-Unis.

Appellée d’abord Fort Brisebois, la ville est renommée Fort Calgary en 1876. C’est le colonel James Macleod qui baptise la ville du nom d’une plage sur l’île de Mull en Écosse (Cala-ghearraidh). Ce mot gaélique signifie « eau courante limpide ». C’était le nom du domaine de ses cousins, les MacKenzie, où il avait séjourné récemment. Les Pieds-Noirs donnaient à Calgary un nom qui signifiait « maisons nombreuses au coude», tandis que les Cris la désignaient sous un nom signifiant « maison du coude ». Les deux noms renvoient à la rivière Elbow (selon selon le site des ressources naturelles du Canada).

Gratte-ciel de Calgary
Gratte-ciel de Calgary, Copyright © Travel Alberta

Les voies du Canadien Pacific atteignirent Fort Calgary en 1883 et Calgary acquiert officiellement le statut de municipalité en 1884. Grâce à sa position stratégique sur la ligne de chemin de fer transcontinental et à la découverte de pétrole dès 1914 dans la vallée Turner, la ville se développe rapidement, son économie reposant sur l’agriculture et le pétrole. Dans les années 1960, avec le boom pétrolier, l’économie de la ville est en plein essor.

L’économie de Calgary connaît toujours aujourd’hui une expansion parmi les plus rapides au pays. La construction résidentielle s’est étendue et les limites sud-ouest de la ville sont maintenant adjacentes à la réserve indienne de Tsuu T’ina. L’industrie du gaz et du pétrole occupe la plus grande part de l’économie, mais la ville s’est aussi beaucoup investie dans d’autres secteurs. Le tourisme connaît une forte expansion dans la ville ainsi que l’écotourisme.

De nombreux festivals et attractions attirent les touristes. La ville est à proximité du Parc National de Banff et les villes touristiques de Banff, Lake Louise et Canmore, situées tout près dans les Montagnes Rocheuses, font bénéficier Calgary d’un bel essor touristique.

En tant que ville cosmopolite, Calgary possède un des plus grands quartiers chinois au Canada ainsi qu’une petite Italie dans le quartier de Bridgeland. La ville abrite autant d’impressionnants gratte-ciel que des édifices datant de la fin du XIXe siècle qui bordent le Stephen Avenue Mall. Comme d’autres villes canadiennes, Calgary dispose d’un réseau de circulation abrité pour piétons. Il est baptisé “plus-15” car sa quarantaine de ponts et ses 16km de voies sont construites à 4,5m (=15 pieds) au dessus du niveau de la rue.

Des vents chauds et secs, les chinooks, soufflent de façon régulière sur la ville depuis l’Océan Pacifique, réchauffant les mois d’hiver. Ainsi, plus de la moitié des jours d’hiver ont une température maximale au-dessus de 0 °C. La ville est également l’une des plus ensoleillées au Canada.

Ses attraits
La vie culturelle est animée à Calgary. Le Southern Alberta Jubilee Auditorium, avec 2700 sièges a ouvert ses portes en 1957 et a accueilli de nombreuses comédies musicales, pièces de théâtre et autres productions. Surnommé le « Jube », il est la résidence de l’Alberta Ballet, l’Opéra de Calgary, le Kiwanis Music Festival, ainsi que les cérémonies annuelles du Jour du Souvenir.

Calgary possède également un certain nombre de compagnies de théâtre dont One Yellow Rabbit, l’Alberta Theatre Projects ou encore le Vertigo Mystery Theatre. Côté musical, il y a l’Orchestre philharmonique de Calgary.

De nombreux festivals ont lieu annuellement à Calgary : le Festival International du film de Calgary, le Festival de Musique Folk de Calgary, le Festival international d’objets animés, le Festival Grec, Carifest, le Lilac Festival, GlobalFest, le Calgary Fringe Festival, Summerstock, Expo Latino, entre autres.

Rochers Okotoks
Rochers Okotoks, Copyright © Travel Alberta

L’événement le plus célèbre de Calgary est le Calgary Stampede, ou Rodéo de Calgary, qui a lieu tous les ans en juillet. Le Stampede comporte un rodéo, des productions théâtrales, des compétitions agricoles, des courses de chars à bœufs, des expositions autochtones, et des déjeuners de pancakes entre autres. Il s’agit d’un des plus grands festivals au Canada.

L’aéroport international de Calgary dans le nord-est de la ville est le quatrième en importance au Canada. La présence de Calgary sur la ligne de la Route transcanadienne et le Chemin de fer Canadien Pacifique en font un centre important pour le transport des marchandises.

À voir : la Calgary Tower, une tour de 191 mètres dont la plate forme d’observation offre une vue superbe sur les Rocheuses et les Prairies, le Devonian gardens qui est un étonnant jardin intérieur situé au 4e étage du complexe Toronto-Dominion Square, le Glenbow Museum et le Stampede Park.

À proximité : Saint George Island.

Site internet de la ville : http://www.calgary.ca/portal/server.pt

Vous y trouverez entre autres des suggestions de parcours patrimoniaux et historiques pour découvrir la ville.