Le site PlanèteCastor présente des villes et villages du Canada, sa flore et sa faune, ses parcs naturels, ses musées, ses fêtes de rue éclair et autres points d’intérêt. Sur PlanèteCastor, on vous racontera aussi des épisodes de l’histoire du Canada, la fondation de ses villes, l’établissement des diverses communautés qui le peuplent, la vie de ceux qui y vécurent comme Gertie Lovejoy, ainsi qu’un petit coup d’oeil sur les terres avoisinantes.

 

Pièce de 5 cents

PlanèteCastor, c’est également des nouvelles du passé, des conseils pratiques bien utiles et une belle brochette de fêtes et festivals, à l’instar du Carnaval Caribou (un vieil ami du castor). Vous découvrirez aussi les langues (anglais canadien, français et langues autochtones), les mythes du pays dans la section Contes et Légendes et plus d’une histoire insolite, voire Bizarre, Bizarre…

En résumé, le site PlanèteCastor, c’est une invitation au voyage au pays du castor. Le castor vit dans toutes les provinces du Canada de l'Île-du-Prince-Édouard à la Colombie-Britannique, en passant par les Territoires-du-Nord-Ouest. Ses arbres préférés pour la construction des barrages sont le peuplier faux-tremble, le saule et le bouleau. C’est pourquoi il aime tant "aller aux bouleaux".

Quand la traite des fourrures était à son apogée, près de 200 000 peaux de castor étaient vendues chaque année sur le marché européen pour la confection de chapeaux. C’est à la recherche de castors que Pierre-Esprit Radisson parcourt la région des Grands Lacs.

Bas-relief castor

Un mouvement de conservation du castor a vu le jour à la fin des années 1930 grâce aux écrits et conférences de Grey Owl. Né en Angleterre, Grey Owl a consacré dans The Men of the Last Frontier, deux chapitres aux castors, décrivant en détail leur vie passionnante. Aucun animal n’a eu autant d’influence sur l’histoire du Canada que le castor (évidemment, les ours, les loups et les orignaux ne seront pas d’accord, mais bon…). Quand les Européens ont commencé à s’établir dans les régions septentrionales de l’Amérique du Nord, c’est la recherche des peaux de castor qui les poussait à s’enfoncer de plus en plus profondément à l’intérieur du pays.

Le castor est maintenant l’emblème national du Canada. Aussi n’est-il pas étonnant de le retrouver sur les pièces de monnaie, le fronton des maisons ou encore … dans la bannière du site PlanèteCastor.com !

Planète Castor

Photographies : Copyright © PlanèteCastor